Presse

2011  ARTICLE de PRESSE

Quotidien « La Dépêche »

2011-La Dépêche-dimanche-19 juin

Presse logo

2011 ARTICLE de PRESSE

Quotidien « La Dépêche »

Presse PUBLIÉ LE 19/09/2011 08:04 – MODIFIÉ LE 19/09/2011 À 13:47

29-2011
Presse Article La Dépêche septembre 2011

Serge et Joëlle Krakowski dans leur salle de spectacle./Photo DDM Marc Salvet



Au 31 décembre, la belle histoire se terminera. La salle de spectacle le Goût des Arts, quai de Regourd, ferme ses portes. Une fermeture qui a ouvert de nouveaux chemins à Serge et Joëlle Krakowski, co-directeurs artistiques.

Joëlle et Serge Krakowski ont l’élégance des esprits libres. Leur fidèle public au Goût des Arts a été averti de leur départ. Il n’est pas sans tristesse, mais aucune amertume ne vient troubler leur décision. Après cinq ans d’existence, leur salle de spectacle fermera ses portes à la fin de l’année.

Comment qualifiez-vous l’aventure que vous avez construite ?

Nous habitons dans le Lot depuis 17 ans. Nous sommes tombés amoureux du département. Nous avons gagné notre pari. Ouvrir, dans une petite ville de 20 000 habitants, un lieu culturel et offrir tout au long de ces cinq années, 92 spectacles réunissant plus de 7 200 spectateurs. Notre force a été d’y croire et comme l’on sait, la foi peut déplacer des montagnes. Le Goût des Arts a été un lieu de non-pouvoir pendant cinq ans, j’insiste là-dessus.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Nous avons vécu quelque chose de formidable, ça a aussi un sens de s’arrêter. Toute aventure prend sons sens définitif par sa naissance et sa fin. Le point extrêmement positif est de constater que le travail acharné de deux professionnels du spectacle, à lui seul, sans aucune aide publique, peut réussir cette gageure. Nous avons épuisé, faute de relais, le potentiel de curiosité culturelle des habitants et pris en compte le manque de volonté de la ville, du département et de la région, de s’investir à nos côtés et relayer nos efforts, afin d’asseoir dans la pérennité une action culturelle de fond. On regrette la confusion qui existe ici et ailleurs entre animation et culture. On a offert à Cahors, une image de la culture pour zéro centime. Les artistes sont un peu effondrés : pour exister, passer sur une scène, il y a le réseau des petites salles. Si elles disparaissent, ils n’auront plus de lieux où se produire.

Que devient le Goût des Arts ?

Cette expérience nous a ouvert des pistes passionnantes à explorer et le concept du Goût des Arts, qui demeure notre label, va vivre désormais sous d’autres cieux et sous d’autres formes. D’une part, avec la création à Paris d’un studio de création, pour accompagner les artistes dans l’élaboration de leurs projets. Par ce biais de renforcer leur impact auprès des diffuseurs. D’autre part, la mise en place, également à Paris, de l’atelier d’entraînement de l’acteur « Dans la lumière », qui fonctionnera en synergie avec le studio de création. Nous sommes persuadés d’avoir ouvert une porte de plus vers la défense du spectacle vivant, en promouvant l’initiative et le risque personnel.

Article de presse : RECUEILLIS PAR MARIELLE MERLY

2010  ARTICLE de PRESSE

Magazine « ENTREPRENDRE »

2010-Presse-Entreprendre-157-1

2010 – 2009  ARTICLES de PRESSE

Quotidien « La Dépêche »

2010-La-dépêche

 

2007 ARTICLE de PRESSE

Hebdomadaire « La Vie Quercynoise »

2007-La Vie Quercynoise-N3206-jeudi 8 mars

2007 ARTICLE de PRESSE DIVERS

2007-Presse Divers Joelle Lacourt

2007 → ARTICLE de PRESSE DIVERS

2006-Presse Divers Joelle Lacourt

2002 ARTICLE de PRESSE

Hebdomadaire « La Semaine du Lot »

2002-Semaine-du-Lot-page8-N297-du18au24avril-OT-Cahors

2001 ARTICLE de PRESSE

Hebdomadaire « La Semaine du Lot »

2001-La-Semaine-du-Lot-N279-du-13-au-19-décembre-Prayssac

2001 ARTICLE de PRESSE

Quotidien « La Dépêche »

2001-La-Dépêche-mardi-4-décembre-Prayssac